La mine de Goro

Le plateau de Goro est l’un des domaines latéritiques majeurs de Nouvelle-Calédonie. Il est constitué de minerais oxydés de deux catégories:

  • Minerai latéritique (partie supérieure du profil), plus riche en oxydes de fer
  • Minerai saprolitique (partie inférieure du profil), ou minerai silicaté-magnésien

 

 

L’extraction du minerai sur le plateau de Goro est effectuée dans une mine à ciel ouvert, travaillée « en banquettes ». La première phase de l’exploitation de la mine a débuté en 2003 avec les travaux de l’exercice minier et de la fosse de pré-production, afin de préparer la mine à la phase commerciale.

15 mètres de roche dite « stérile » doivent être décapés, avant que les excavatrices rencontrent les couches de latérite jaune et de saprolite contenant les substances recherchées: nickel et cobalt.

Le minerai extrait est envoyé à l’unité de traitement où il est préparé.

La mine de Vale Nouvelle-Calédonie est conforme aux termes de ses autorisations d’exploiter des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), notamment avec la mise en place du Plan Opérationnel de Gestion des Eaux de Surface (POGES).