Préserver et valoriser les cultures traditionnelles ; Vale Nouvelle-Calédonie sera présent à « Faites vos langues »

Vale Nouvelle-Calédonie sera présent au séminaire Langues et Culture Kanak « Faites vos langues » qui se déroulera du 12 au 14 novembre à l’Université de Nouvelle-Calédonie. A cette occasion, Fabrice Wacalie, Docteur en langues et superviseur des projets communautaires de Vale NC, participera à la thématique « Communication, outils et supports en langues kanak ».

Des outils pédagogiques pour valoriser les langues kanak du Grand Sud

A l’occasion de ce séminaire, Vale Nouvelle-Calédonie présentera son Programme de préservation et de valorisation des langues kanak du Grand Sud à travers une collection d’outils pédagogiques en langues parlées dans l’Aire Drubéa Kapümé et composée de jeux de mémoire, imagiers et affiches sur la faune et la flore du Grand Sud. Ces supports pédagogiques et ludiques, diffusés dans les écoles et les familles, ont été conçus en partenariat avec les populations du Sud et les institutions du pays compétentes en matière d’enseignement. Cette initiative s’est formalisée par écrit dans les trois langues, en recourant au système d’écriture codifié et normalisé par l’Académie des Langues Kanak.
Cette collection continue aujourd’hui de s’enrichir puisque deux contes pour enfants ont vu le jour en 2012 et 2013 (L’Igname Amère puis Kamelisa, la petite tortue verte) et un troisième opus est actuellement en cours de réalisation.

Préserver les cultures traditionnelles

Le Programme de valorisation des langues kanak du Grand Sud, initié en 2008, est un projet pilote du groupe Vale. Il a été mis en place par Vale Nouvelle-Calédonie suite à une étude d’impacts socio-économiques mettant en lumière les préoccupations des communautés du Grand Sud de voir disparaitre leur culture traditionnelle et plus particulièrement leurs langues maternelles.
Ce programme s’inscrit ainsi dans une démarche de préservation des trois langues traditionnelles de l’aire Drubéa Kapümé, le nââ numéé, le nââ drubéa et le nââ kwényï et a pour objectif de permettre aux populations du sud de la Grande Terre de se réapproprier leur langue maternelle, notamment par le jeu et les activités intergénérationnelles. Plus globalement, il participe à la préservation des langues, richesse du patrimoine de l’humanité.

« Communication, outils et supports en langues kanak »
Intervention de Fabrice Wacalie,
Docteur en Langues et superviseur des projets communautaires de Vale Nouvelle-Calédonie
Jeudi 13 novembre de l’UNC à partir de 8h30