Opération « Port propre » à Vale Nouvelle-Calédonie

Vale Nouvelle-Calédonie mène actuellement et jusqu’à fin juin un programme de nettoyage sur son port industriel afin de retirer les matériaux qui ont pu s’accumuler à l’aplomb du quai vraquier lors des déchargements des bateaux.

Cette opération de grande envergure utilise un procédé par aspiration (AIRLIFT) qui minimise au maximum la mise en suspension de particules. 5 plongeurs se relayent ainsi entre 18 et 27 mètres de profondeurs pour aspirer les matériaux indésirables. Les matériaux remontés à la surface sont réceptionnés dans trois bassins de décantation installés en cascade et destinés à séparer l’eau des solides. Une fois leur qualité vérifiée, les eaux claires sont renvoyées dans leur milieu naturel. Au total, entre 600 et 800m3 de sédiments seront remontés à la surface, soit moins de 0,05% du vrac manipulé depuis le démarrage des opérations du port vraquier, soit plus de 10 ans.

Cette opération est cadrée par un programme de surveillance environnementale rigoureux effectué par des bureaux d’études externes. La surveillance de la qualité de l’eau et de la vitalité des espèces vivantes se poursuit tout au long du chantier. Par la suite, une fois le niveau 0 atteint, des indicateurs seront placés sur les piliers sous le quai pour mesurer annuellement l’accumulation des dépôts et mettre en place les actions correctives nécessaires.

L’opération « Port propre » comporte également la mise en place de « jupes » apposées aux navires lors des déchargements de vrac. Installées à l’initiative de Vale Nouvelle-Calédonie, ces plaques en acier de 15 m de long font partie intégrante des trois trémies du quai vraquier et sont utilisées à chaque déchargement pour limiter la chute de matériaux en mer.
Par ailleurs, un nettoyage quotidien des quais et un nettoyage complet entre deux déchargements est réalisé. Cette action permet à Vale NC de récupérer ces matériaux qui ne sont ainsi plus considérés comme des déchets mais qui sont recyclés dans le process de l’usine.