Le collège de Plum en visite à la pépinière de Vale Nouvelle-Calédonie

Le programme de la visite :

• Présentation des activités du Service de Préservation de l’Environnement, ses enjeux, ses moyens et ses infrastructures – Visite des serres de germination, des serres d’élevage et des serres d’acclimatation. Sensibilisation aux milieux environnementaux du Grand Sud
• Travaux pratiques : apprentissage de la germination (préparation des lots de graines, des bacs de substrats, mise en bacs des graines et référencement), inventaire floristique du maquis et création d’un herbier
350 élèves en moyenne

Le partage des connaissances envers les jeunes et notamment via ses experts scientifiques, est un volet important pour Vale Nouvelle-Calédonie. Partenaire du CIE depuis 2013 pour le développement de programmes de visite à la pépinière et d’ateliers sur la biodiversité du sud calédonien et notamment le maquis minier, la pépinière accueille de nombreux élèves chaque année. En 2016 et jusqu’à date, une dizaine de visites ont été réalisées pour environ 250 élèves. En moyenne, ce sont 350 élèves qui sont accueillis chaque année.

La pépinière, un haut lieu de la biodiversité

La pépinière de Vale Nouvelle-Calédonie a été créée en 1996, soit deux ans avant la mise en place de l’usine pilote de Vale Nouvelle-Calédonie, pour étudier la biodiversité locale, valoriser les espèces, préserver et réhabiliter l’environnement naturel. Elle est devenue en 2007, la plus grande pépinière de Nouvelle-Calédonie (6871 m² de serres) pour la production de plantes du maquis minier et/ou endémiques. Son objectif est de répertorier, d’étudier, de récolter et de reproduire les espèces endémiques en vue de les valoriser dans la restauration végétale des zones impactées.
La pépinière est un élément clé dans l’avancée des connaissances des espèces végétales endémiques du Grand Sud et au-delà. Vale NC est un soutien majeur à la recherche fondamentale et appliquée.