Plantation d’Araucarias par les équipes mine de Vale NC

De la fosse minière à la Wadjana

51 plantules d’Araucarias goroensis ont été transplantées de la fosse minière vers la pépinière de Vale NC afin d’être mises en poche et placées en ombrière pour acclimatation. L’objectif est d’assurer la survie de cette espèce rare pour la replanter ultérieurement dans la zone de conservation de la Wadjana (plateau de Goro).
L’opération engagée l’année dernière avec l’équipe d’opérateurs miniers dont le nom est « Araucarias » avait permis de tester différentes techniques d’acclimatation des individus à la pépinière. Après une année d’observation, l’équipe Conservation des espèces rares de Vale NC a constaté une bonne adaptation des plantules dans des poches de 5 litres. La même technique a donc été privilégiée cette année afin d’optimiser la réussite de l’opération.

Améliorer la connaissance sur la survie des espèces

Les Araucarias goroensis seront ultérieurement plantés dans la zone de conservation de la Wadjana afin d’assurer la conservation et la diversité génétique des populations par le renforcement des peuplements naturels. La Wadjana présente en effet une diversité de milieux offrant des habitats propices à la réintroduction des Araucarias. Cette opération de transplantation participe à l’amélioration des connaissances sur la survie des espèces ; elle a été proposée suite à l’étude portant sur la caractérisation écologique des 4 populations d’Araucarias goroensis du Plateau de Goro réalisée en 2012 par le professeur Neal J. Enright de l’université de Murdoch (Australie). Les résultats de l’étude préconisent notamment la récupération de plantules inférieures à 15 cm pour éviter d’endommager leur système racinaire et de par leur âge avancé (un individu de 30 cm à 96 ans !).

Infos +
Araucarias goroensis
Les Araucarias goroensis sont une espèce rare, considérés « en danger » selon les critères de l’UICN. Cette espèce est identifiée sur trois localités à l’extrême sud de la Grande Terre sur trois localités : le plateau de Goro, la rivière des lacs et Mamié. Quatre populations sont dénombrées sur le plateau de Goro dont deux présentes sur l’emprise du projet d’extension de la fosse minière à 2036.

La pépinière de Vale NC en chiffres – 2016

  • 33,4 ha revegetalisés avec plus de 206 000 plants de 85 espèces différentes
  • 65 espèces endémiques produites par germination
  • 3 opérations de plantation dont 2 d’espèces rares
  • Plus de 300 personnes accueillies issues (visites scolaires et institutions scientifiques)