Partenariat Vale NC – Ville du Mont-Dore : opération de revégétalisation sur le Mont-Goumba par les scolaires

Une semaine de plantation et de sensibilisation à l’environnement

Pendant 2 heures, chaque jour de la semaine, des classes de cycle 3 de la ville du Mont-Dore se sont relayées pour planter près de 500 plants. 400 plants de 12 espèces différentes sont issus de la pépinière de Vale Nouvelle-Calédonie ; 150 plants de 3 espèces différentes proviennent de la pépinière Mango.
Au total, 175 élèves des classes de CM2 des écoles Saint-Michel et La Rizière, de CE2 du groupe scolaire de Plum et de l’école du Vallon Dore ont revégétalisé une surface de 1500 m² à raison de 2 à 3 arbres par élève.
Au préalable, chaque classe a suivi une animation sur le maquis minier dispensée par Diana Burns, éco-éducatrice au centre d’éducation à l’environnement du Mont-Dore.

Un engagement en matière de protection et valorisation des milieux

Cette action entre dans le cadre du plan de gestion du Mont-Goumba par la Ville du Mont-Dore. Pour Vale Nouvelle-Calédonie, cette collaboration est la continuité des actions menées pour sensibiliser les jeunes à l’environnement. En 2016, près de 250 élèves issues des collèges et lycées du Mont-Dore, Nouméa et Lifou ont été accueillis à la pépinière de Vale NC pour des ateliers découverte de la biodiversité du sud calédonien et notamment du maquis minier.

Info plus :
Espèces d’arbres issus de la pépinière de Vale NC pour la plantation au Mont Gumba : Codia discolor, Pancheria billardierei, Costularia comosa, Lepidosperma perteres, Hibbertia lucens, Sannantha leratii, Austrobuxus carunculatus, Longetia buxoides, Grevillea exul exul, Alphitonia neocaledonica, Deplanchea speciosa et Dodonaea viscosa.
Espèces d’arbres issus de la pépinière Mango : Gymnostoma chamaecyparis, Sannantha leratii et Dodonaea viscosa

La pépinière de Vale NC en chiffres – 2016
33,4 ha revegetalisés avec plus de 206 000 plants de 85 espèces différentes
65 espèces endémiques produites par germination
3 opérations de plantation dont 2 d’espèces rares
Plus de 350 personnes accueillies (visites scolaires et institutions scientifiques)